Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ecole, Collège et Lycée Privé à Annecy - Haute SavoieSaint-Michel, Ecole, Collège et Lycée Privé sous-contrat à Annecy - Haute Savoie

L'éducation salésienne

Une certaine idée de l'homme, du monde, des relations entre les hommes, de la relation à Dieu.

Un établissement sous le regard de Saint François de Sales

François de Sales vécut à l'époque charnière de la Renaissance, à une époque baroque où la société tout entière semblait être saisie de vertige ... Découverte du Nouveau-Monde, cosmologies nouvelles avec Copernic et Galilée, généralisation de l'imprimerie, redécouverte des sources occidentales de la culture grecque, latine et hébraïque, nouvelles manières d'interpréter le christianisme avec la Réforme, tout cet ensemble se conjuguait pour faire vaciller les fondements d'un monde que l'on avait cru stable.

Avec un optimisme conquis de haute lutte (François de Sales avait subi un enseignement très pessimiste), avec une originalité attrayante fruit d'un effort intellectuel rigoureux, François de Sales développa une conception de l'homme, du monde et de la pédagogie qui nous semble aujourd'hui encore d'une rare pertinence.

Voici quelques rapides éléments de cette pédagogie :

Une certaine idée de l'homme

Pour François de Sales, tout homme est image d'un Dieu créateur, bon et trinitaire. De ce fait, naturellement attiré vers le bien s'il répond à sa vraie nature, l'homme est invité à développer en lui des ressources insoupçonnées qui font son dynamisme intérieur. En cela, François de Sales a pu dire que chacun, quel que soit son état, est appelé à la sainteté.

Cette vision de l'unicité de tout individu induit une pédagogie du développement personnel et de la liberté.

Dieu n'a pas voulu un modèle unique, idéal et à imiter (en cela notre auteur explique que si Dieu est Trinité, c'est qu'il aime la différence, étant lui-même différence) mais une perfection qui est la réalisation de chaque individualité particulière.

La pédagogie salésienne n'a donc pas en tête la recherche d'un type particulier d'élève qu'elle devrait modeler en fonction d'un idéal. Elle se doit de chercher au contraire ce qui peut assurer le développement de chacun selon ses particularités.

Témoignage

"J'ai découvert que l'équipe enseignante était vraiment prête à nous aider : même quand je n'avais pas vraiment la motivation, il y a toujours eu quelqu'un pour me faire avancer." Marie

Une certaine idée du monde

Pour François de Sales le monde est à aimer. Passionné par toute l'effervescence de l'humanisme de son temps, il invite le pédagogue salésien à demeurer étonné et ouvert à tout ce qui fait progresser l'humanité. En cela, un effort rigoureux est requis tant dans le sérieux de l'acquisition des connaissances que dans l'honnêteté intellectuelle qui permet d'appréhender un monde nouveau. Mais toute science, toute découverte, toute avancée technologique se doit de chercher un sens qui laisse l'homme au centre du dispositif. Cet effort est toujours un défi à renouveler pour la formation de l'esprit.

De ce fait, activités culturelles, souci d'ouverture à des réalités nouvelles, conférences et spectacles… font l'objet d'une mise en oeuvre régulière dans les programmes d'activités du Lycée Saint Michel.

Une certaine idée des relations entre les hommes

Pionnier du dialogue avec les Protestants, passionné par la relation humaine et de ce fait en correspondance avec des femmes et des hommes de diverses nations, François de Sales invite à une ouverture très large. Les établissements salésiens s'inscrivent de ce fait dans une logique d'accueil et de relations internationales très suivies mais aussi dans une tradition qui favorise échanges et dialogues à tous les niveaux.

Une certaine idée de la relation à Dieu : François de Sales pose le principe, nous l'avons vu, que tout homme possède des ressources spirituelles fondatrices. Prenant acte des goûts et modèles de ses contemporains, il a voulu rendre la relation à Dieu attrayante et aisée.

Aujourd'hui encore, des moyens toujours nouveaux sont requis pour annoncer l'Evangile. La pédagogie salésienne se veut inventive pour proposer aux générations nouvelles le chemin de la rencontre avec Dieu.

Témoignage

"Ce qui est bien, c'est que l'on peut parler des questions religieuses de façon moderne. On ne cherche pas à nous endoctriner." Julien